Foire aux questions

SA FABRICATION

Comme pour la vache, le lait est directement obtenu après la traite des chamelles. A la différence que ces dernières doivent être dans des conditions strictes et optimales pour libérer leur lait.

Les techniques ainsi que les normes actuelles de traite (respectées de manière stricte par nos fournisseurs) tendent à préserver toutes les qualités nutritives du lait de chamelle quelle que soit sa forme.

Le lait de chamelle n’est pas aussi connu que le lait de vache pour diverses raisons :

  • CULTURELLE : dans la conscience collective, surtout en Europe, le lait provient de la vache et on associe directement le lait de vache dans tous les produits laitiers (beurre, fromage, yaourt, glace, chocolat au lait…). Cette affirmation est même omniprésente dans les publicités, les dessins animés, les films ou illustrations : la vache est celle qui produit du lait.
  • GÉOGRAPHIQUE : les chameaux se trouvent essentiellement en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie centrale et plus récemment en Australie.
  • ÉCONOMIQUE : Le lait de vache monopolise le marché mondial du lait à hauteur de 83% (chiffres FAO 2013) contre seulement 0,3% pour le lait de chamelle ! De plus, la chamelle ne produit que 6 à 7 litres de lait par jour contre 30 litres pour la vache.
  • RÉGLEMENTAIRE : la plupart des pays producteurs de lait de chamelle n’ont pas l’autorisation d’exporter leur lait (vers l’Europe notamment), ce qui constitue un frein au développement du lait de chamelle. La réglementation exige également des conditions d’importation très strictes à travers des normes sanitaires et vétérinaires que ces pays ne peuvent pas forcément respecter. Par ailleurs, en France, les propriétaires de chamelles sont autorisés à produire et commercialiser leur lait que depuis décembre 2020.
  • MANQUE DE SENSIBILISATION/COMMUNICATION : en dehors des pays de la péninsule arabique où le chameau possède une forte valeur symbolique et historique, on ne retrouve nulle part ailleurs cet engouement pour les chameaux. Toutefois, la tendance est au changement : 2024 a été désigné officiellement comme « année internationale des camélidés » par l’Organisation International des Camélidés (ICO).

SA CONSOMMATION

Le lait de chamelle est crémeux et onctueux. Il n’a pas de texture ou un goût particulier comme le lait de chèvre ou brebis. Certains ne ressentent même pas de différence avec un lait « classique » si ce n’est qu’il peut laisser un goût légèrement salé sur le palais. Si la chamelle se nourrit de pâturage vert, le lait aura un goût plus doux et sucré.

Le lait de chamelle a la particularité de contenir une plus faible concentration de lactose facilitant ainsi son absorption et sa digestion sans effets indésirables. Par précaution, veuillez d’abord consulter votre médecin avant de consommer du lait de chamelle si vous êtes concerné.

L’allergie au lait est principalement causée par les caséines et les β-lactoglobulines (protéines se trouvant dans le lait). Le lait de chamelle est considérablement moins allergène que le lait de vache car il contient un type de caséine plus hypoallergénique et ne contient pas de β-lactoglobulines. Par précaution, veuillez d’abord consulter votre médecin avant de consommer du lait de chamelle si vous êtes concerné.

Cette question relève du médical. Veuillez consulter votre médecin avant de consommer du lait de chamelle. Toutefois, il est intéressant de noter que des études ont montré que le lait de chamelle était hypoglycémiant. C’est-à-dire qu’il contient un analogue de l’insuline qui va faire baisser le taux de sucre dans le sang. Nous en parlons ici.

Oui, le lait de chamelle est une boisson riche en nutriments tels que la vitamine C, le fer, le calcium et le potassium. Ce qui en fait un breuvage idéal pour la femme enceinte ou allaitante.

Le lait de chamelle n’est pas seulement délicieux, il est aussi nutritif et plus hydratant que l’eau ! Il convient parfaitement aux grands comme pour les petits. Par précaution, nous conseillons de consommer le lait de chamelle pour les enfants de plus de deux ans.

Cela dépend des goûts de chacun. On peut consommer le lait de chamelle froid ou légèrement réchauffé.

Oui, les amateurs de café au lait, cappuccino, macchiato et autres boissons lactées peuvent s’en donner à cœur joie. Le lait de chamelle est excellent pour préparer notamment le thé Adeni (thé typique yéménite connu dans toute la péninsule arabique).

La réponse est OUI ! Le lait de chamelle peut vous accompagner dans chacune de vos recettes sans problème.

Il n’y a pas de limite de volume de consommation, comme dans toute chose, l’excès peut nuire. Nous vous recommandons toutefois de consommer 200 à 500ml par jour pour bénéficier pleinement des bienfaits du lait de chamelle. Dans vos céréales, café, milk-shake ou chocolat chaud, variez les plaisirs tout en profitant de ses effets bénéfiques !

SA COMPOSITION

Parmi les particularités avérées du lait de chamelle par rapport au lait bovin, c’est qu’il contient :

  • 3 à 7 fois plus de vitamines C  ce qui booste le système immunitaire contre les infections virales et bactériennes et favorise l’assimilation et l’absorption du fer
  • 10 fois plus de fer  ce qui renforce les capacités physiques et intellectuelles (plus de fer c’est plus d’oxygénation pour les cellules), prévient de l’anémie et renforce le système immunitaire
  • Une plus forte proportion en β-caséine (A2)  le lait maternel possède cette même particularité, ce qui en fait un lait facile à absorber
  • Une plus faible concentration en lactose ⇒ ce qui le rend plus digeste (idéal pour les intolérants)
  • De l’insuline (un analogue à l’insuline précisément)  ce qui fait baisser la glycémie
  • Une quantité importante d’immunoglobulines (anticorps), de lactoferrines et de lysozymes ⇒ ces agents anti-infectieux renforcent le système immunitaire avec leur action antibactérienne, antivirale, antifongique, anti-inflammatoire et antioxydante
  • Des lanolines, de la vitamine B et des acides α-hydroxylés (AHA) ⇒ ce qui raffermit la peau et lui confère un aspect plus clair, plus lisse et plus jeune
  • Moins de matières grasses  le lait de chamelle contient majoritairement du « bon » gras (acides gras insaturés)
  • Plus de minéraux tels que le Calcium, le Magnésium, le Zinc et le Potassium

Par ailleurs, le lait de chamelle NE contient PAS de β-lactoglobulines (protéine allergisante pour l’Homme présente dans le lait de vache).

Autrement dit, par rapport au lait de vache, le lait de chamelle est – allergène– gras– calorique+ digestehypoglycémiant et contient + de minéraux.

carte mentale composition lait de chamelle

SA CONSERVATION

Lait en poudre : dans un endroit frais et sec

Lait Camelicious : dans un endroit frais et sec (mettre au frais après ouverture et à consommer rapidement).

SON PRIX

Nous pouvons citer 9 causes qui expliqueraient le prix du lait de chamelle :

  1. Le lait de chamelle n’est pas aussi populaire que le lait de vache
  2. La demande est plus forte que l’offre
  3. Le lait de chamelle renferme des propriétés thérapeutiques et nutritionnelles jugées excellentes pour la santé
  4. Les chamelles ne sont pas aussi nombreuses que les vaches
  5. La traite des chamelles et l’obtention du lait demande des moyens organisationnels, économiques, techniques et humains importants
  6. Les chamelles ne produisent pas autant de lait que les vaches
  7. L’entretien des chamelles et de leurs petits ont un coût
  8. Le lait de chamelle reste à l’heure actuelle un produit de niche
  9. Le mode de fonctionnement des élevages est axé sur un système éthique basé sur du long terme

Pour en savoir plus sur le prix du lait de chamelle